Pourquoi ce blog?

Bonjour !

Un sondage récent (publié le 9 janvier par le journal Le Soir),  titré Noir Jaune Blues. L’inquiétude des belges, faisait état notamment de la perte de confiance très significative dans les institutions et dans les institutions politiques tout particulièrement: les décideurs politiques européens chutent ainsi de 47% en 1997 à 9% en 2016, le Parlement belge de 26% à 12% et les partis politiques, non mesurés en 1997, sont à 9% de confiance… Par ailleurs, 68% estiment qu' »actuellement en Belgique le système démocratique fonctionne plutôt mal »; 63% que « le système politique actuel est globalement mis en échec »; 62% que « la société va droit dans le mur »; 80% que « les dirigeants politiques ont laissé la finance prendre le pouvoir »; et, last but not least, 70% considèrent qu’il « faut un pouvoir fort pour remettre de l’ordre », 13% étant mitigés et 17% pas d’accord…

Bien entendu, selon la formule consacrée, « ce n’est qu’un sondage », un instantané plus ou moins fiable d’opinions formulées à chaud. Il serait d’ailleurs très intéressant de voir ce que donnerait un sondage délibératif sur ces mêmes questions. Cependant, dans l’état actuel de nos institutions politiques, qui ne donnent aux citoyens aucune occasion de délibérer utilement quant aux solutions possibles, ce sondage pourrait se traduire directement dans les urnes de façon extrême.

En effet, plus les responsabilités effectives des citoyens sont réduites (un vote tous les 5 ans), plus elles risquent d’être exercées de façon extrême dans l’espoir d’obtenir un effet maximal d’un geste en soi infinitésimal. Inversement, nous croyons que plus les responsabilités citoyennes seront étendues et régulières, plus elles seront l’occasion de délibérations de qualité et plus elles seront exercées avec prudence.

C’est pourquoi il n’est plus temps de tergiverser! Il faut entreprendre une véritable refondation des institutions politiques belges et non en rester à des propositions ponctuelles, à des « aménagements raisonnables » localisés et sans cohérence globale. Ce blog a pour but, outre la mise en évidence des limites et blocages des institutions purement représentatives actuelles,

  • d’explorer les alternatives institutionnelles possibles, que celles-ci soient déjà bien établies ailleurs ou qu’elles relèvent plutôt d’expérimentations ou d’innovations théoriques: outils référendaires, fédération d’assemblées, tirage au sort…
  • de rechercher la façon dont ces différentes alternatives peuvent s’articuler entre elles de manière à faire naître en Belgique une démocratie radicale.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :