Démocratie radicale et choix budgétaires.

(Texte paru en version réduite dans la revue Démocratie du mois de mai 2017)

Notre régime politique (belge) n’accomplit pas les valeurs démocratiques fondamentales que sont « la responsabilité, l’égalité et l’autonomie »[1]. Il concentre le pouvoir formel d’initiative et de décision dans les mains des gouvernants, réduisant l’immense majorité à l’inexpérience politique et au sentiment d’impuissance dans les affaires publiques. Ensuite, la capacité d’influencer les décisions des gouvernants est de toute évidence très inégalement répartie et corrélée au pouvoir économique dont on dispose. Enfin, les citoyens partagent-ils le sentiment de vivre selon des règles « codécidées », ou du moins dans lesquelles ils pourraient reconnaître le résultat d’un processus délibératif équitable et transparent ? Si l’on en croit un certain sondage récent (dont il sera question plus loin), nous pensons pouvoir répondre par la négative à cette question. Lire la suite « Démocratie radicale et choix budgétaires. »

Publicités

Retour sur la « résistance » wallonne au CETA

Sans revenir sur l’épisode CETA en tant que tel, on peut difficilement admettre que celui-ci ait pu être présenté par certains hommes politiques, voire certains journalistes, comme un moment fort dans la vie démocratique de la Belgique ou même de l’Europe. Indépendamment même de l’évaluation controversée des gains obtenus, autrement dit même s’il pouvait être avéré que des gains substantiels ont été obtenus grâce au blocage wallon, parler d’une victoire « démocratique » serait plus qu’exagéré. Lire la suite « Retour sur la « résistance » wallonne au CETA »

Le Sénat belge tiré au sort?

Vous trouverez ici  une présentation synthétique de la proposition de David Van Reybrouck, dans son livre Contre les élections, (proposition elle-même inspirée d’un article de Terril G. Bouricius). Cette synthèse a été présentée et discutée dans le cadre de l’Université collaborative d’Etopia consacrée à l’usage du tirage au sort en politique.

A propos du tirage au sort en politique

Voici, en passant, quelques liens interpellants sur le tirage au sort en politique.

Le premier texte présente un système politique complet susceptible de remplacer le système électoral. Il montre qu’il est possible techniquement – contrairement aux arguments souvent invoqués contre un changement du régime représentatif actuel – de recourir très largement au tirage au sort dans des sociétés complexes couvrant un vaste territoire et possédant une population nombreuse.

La démocratie à tirage au sort multi-institutionnel.

Lire la suite « A propos du tirage au sort en politique »

A quoi ressemblerait une vraie démocratie?

Par Camilla Hansen (article initialement publié en juillet 2013 sur le site New Compass). Traduit par Emeline Brun (et Boris Aubel). Repris du site (fermé?) Tour de France des alternatives.

Plutôt que d’aspirer à un énième changement de politiciens et de partis au pouvoir, pourquoi ne pas désirer un changement du système politique lui-même ? Alors que la démocratie représentative s’enfonce dans la crise, il nous faut revenir au sens originel de la démocratie, en tant que gouvernement du peuple par le peuple. Il est temps d’imaginer ce que la vraie démocratie pourrait-être, et de créer des institutions et des mécanismes qui seraient les composantes de base de sociétés réellement démocratiques. Lire la suite « A quoi ressemblerait une vraie démocratie? »

Pour une reconquête démocratique !

« La raison d’être de la politique est la liberté, et son champ d’expérience est l’action »  H.Arendt, La crise de la culture.

Les attentats du 22 mars auraient-ils commencé de déstabiliser la société belge ou révèlent-ils la fragilité de nos « démocraties représentatives » ?

Un sondage du Soir

Le sondage paru dans le Soir du premier avril 2016 exprime pour le moins un « flottement de l’âme » des citoyens belges : 79% des sondés en faveur d’ « un pouvoir fort pour mettre de l’ordre dans tout cela » ou 50 % qui ne rejettent pas l’équation « réfugié = musulman = terroriste » mais aussi 73% pour investir un euro dans l’enseignement et la culture pour tout euro investi dans la sécurité ou 59 % de Belges qui voudraient plus de projets et de valeurs pour les jeunes… Lire la suite « Pour une reconquête démocratique ! »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑